Fin janvier, il fait -6 rue Montcalm, au centre-ville de Montréal.
Un sale temps humide et pourtant, un tournage de rêve !
Une quinzaine de personnes s’affairent dans une atmosphère relax, sourires aux lèvres. Malgré ses six pieds quelque et sa belle tête rousse de barbu, on remarque à peine Gauthier Aboudaram, le réalisateur, qui dirige son petit monde d’un air tranquille et concentré. En un petite journée, il va boucler un micro-métrage de 2 minutes en réponse à un défi lancé par la cellule montréalaise du mouvement Kino sous le thème du rêve.

Galerie photo

COMMENTS

No comments yet.